Immobilier : comment évaluer la valeur d’un appartement

Les propriétaires n’ont pas toujours une idée précise et objective de la valeur de leur bien. Comment juger ? Combien vaut mon appartement ? Un balcon, une terrasse, un emplacement prestigieux, il existe des critères objectifs qui peuvent faire augmenter la valeur de votre appartement. Voici 8 points essentiels à évaluer…

1/ L’emplacement : c’est l’un des critères prépondérants qui influence de manière positive ou négative la valorisation d’un bien immobilier. Certains quartiers sont plus ou moins recherchés. Appartement ou maison, votre bien sera toujours plus facile à vendre s’il est situé dans un bon secteur et à une bonne adresse.

2/ L’environnement et les commerces : être installé près d’un parc, près des commerces ou d’un centre-ville peut être un avantage ou une source de dépréciation. Si votre bien donne sur la terrasse d’un café animé, le bruit peut devenir une nuisance. En revanche, un commerce de proximité ouvert 7 jours sur 7 et situé en face sera un atout.

3/ L’état de l’immeuble : un appartement en parfait état se vendra mieux qu’un bien qui nécessite d’importants travaux. La plupart des acheteurs souhaitent emménager et poser leurs valises. Passer un coup de pinceau est admis mais refaire les sanitaires ou la plomberie entraine des frais beaucoup plus conséquents.

4/ L’Etage : on rencontre des écarts de 30 à 40% du prix au m2 dans un même immeuble, selon que l’appartement donne sur une cour ou un rez-de-chaussée, ou qu’il propose une vue magnifique au cinquième étage et plus. Selon qu’il y ait ou non un ascenseur, monter en étages pourra être également un handicap. Les appartements avec terrasses sont aussi des biens très recherchés dont les prix sont généralement supérieurs à la moyenne.

5/ Le plan : difficile à aménager, avec de grands couloirs, de petites chambres et une cuisine difficile d’accès, certains appartements souffrent d’une moins-value. A Paris, la disposition canonique serait une galerie d’entrée avec le séjour à droite, la grande cuisine à gauche et les chambres au fond avec une bonne séparation entre la partie nuit et la partie vie. En outre, plus il y a de chambres et de salles de bains, mieux c’est.

6/ L’exposition : La vue est un élément particulièrement important. Un appartement avec vue sur mer se paye beaucoup plus cher qu’un bien situé dans le même immeuble mais avec une exposition vers l’arrière- pays.

7/ Les charges de copropriété : selon Richard Tiberghien, agent immobilier chez Etude Wagram, « avant, elles étaient classées en deuxième ou troisième niveaux, aujourd’hui, elles sont sur le devant de la scène car elles ont beaucoup augmenté ces dernières années…. ». Un immeuble avec trop de charges peut être handicapant pour le pouvoir d’achat des futurs acquéreurs.

8/ Les performances énergétiques : le Diagnostic de Performance Energétique (DPE) intéresse de plus en plus les acheteurs potentiels. C’est le premier des certificats réclamés par les clients. La facture de chauffage que les propriétaires devront régler est aujourd’hui très précisément étudiée. Les acheteurs ont pris plus de pouvoir et la performance énergétique est devenue un élément de négociation dans le prix, qui peut se voir attribuer une baisse de 5 à 10 % si le logement est particulièrement énergivore.

 

Sources : patrimoine.lesechos.fr