Quelles sont les garanties d’un prêt immobilier ?

Souscrire un prêt immobilier est souvent le passage obligé pour apprécier les joies de la propriété. Quelle que soit sa situation, l’emprunteur devra cependant fournir à son créancier des garanties pour pallier à d’éventuelles défaillances de paiement. Caution immobilière, hypothèque, caution bancaire, voici un petit rappel des garanties acceptées.

L’hypothèque : dans ce cas de figure, la banque prêteuse se réserve le droit de saisir la maison ou l’appartement de l’emprunteur si ce dernier ne peut plus rembourser ses mensualités. En cas d’impayés, la banque pourra vendre le bien immobilier aux enchères pour récupérer le capital prêté. On distingue deux types d’hypothèques : l’hypothèque conventionnelle et le privilège du prêteur de deniers, dédié uniquement aux acquisitions dans l’ancien. L’hypothèque est la forme de garantie la plus sûre pour le créancier et bien souvent c’est elle qui est privilégiée (plus d’infos ici). Elle représente néanmoins un coût qui peut être élevé, car elle inclut les frais annexes, les frais d’enregistrement et de timbres, de même que les frais de notaires.

La caution immobilière : on l’obtient le plus souvent auprès d’une société de cautionnement accréditée par les banques ou par les mutuelles des fonctionnaires. Cette caution immobilière a été mise en place à l’initiative des banques pour alléger les frais de garanties comme par exemple, les frais de mainlevée à l’échéance du prêt.

La caution bancaire : le dispositif de la caution bancaire est simple: la société de cautionnement reçoit un montant proportionnel au crédit demandé une fois le déblocage des fonds réalisé. Ce montant se répartit d’une part en une commission que la société prélève en guise de rémunération et d’autre part en une participation à un fonds mutuel de garantie. Ce fonds se substituera temporairement à l’emprunteur dans le cas où il ne pourrait plus remplir ses engagements de remboursement. En fin de contrat, la majeure partie de sa participation au fonds sera récupérée par l’emprunteur.

La caution mutuelle fonctionnaire : il existe également une autre forme de garantie pour les adhérents aux mutuelles de fonctionnaires. Très avantageuse parce que gratuite, cette caution n’est cependant accordée que si l’emprunteur remplit les conditions exigées par la mutuelle. Par ailleurs, les mutuelles de fonctionnaires accordent cette garantie uniquement pour des prêts immobiliers souscrits auprès des banques avec lesquelles elles ont passé des accords spécifiques.