Les Français, le logement et les travaux

A l’occasion du dernier salon Batimat, qui ouvrait ses portes début novembre, l’Institut CSA réalisait un sondage instructif sur les attentes des français dans le domaine du logement et des travaux. On y apprend que 60% des français privilégient les logements anciens rénovés et qu’ils sont 57% à préférer les logements les plus économes en énergie avec une bonne isolation.

Les français accordent de l’importance aux logements anciens respectueux de l’environnement. Ils sont ainsi 47% à être attirés par les installations de panneaux solaires, de récupération des eaux de pluie, ou encore par l’emploi de matériaux durables. En revanche, les logements intelligents et pilotables (domotique) restent peu pris en compte et seuls 25% des français déclarent être intéressés par des logements neufs ou anciens équipés de commandes électroniques (ou commandes via les applications smartphone) pour les volets, les portails, les portes et le chauffage.

Habiter dans un logement ancien qui soit respectueux de l’environnement nécessite de réaliser quelques travaux. 74% des français considèrent la rénovation thermique de leur logement comme une priorité et 7% déclarent qu’ils sont prêts à réaliser ces travaux quel qu’en soit le coût.

La première des raisons qui freine le lancement de travaux est tout naturellement la question budgétaire que 67% des sondés invoquent pour expliquer le report des travaux. Près de la moitié des propriétaires déclarent ainsi être très favorables à la baisse au taux réduit de 5% de la TVA sur les travaux de rénovation thermique proposée par le gouvernement (N.B : baisse finalement votée à 5,5% par l’assemblée nationale et qui s’appliquera dès le 1er janvier 2014). 46% des propriétaires déclarent ainsi que cette baisse pourrait les inciter à réaliser des travaux dans leurs logements.