PRET A TAUX ZERO RENFORCE (PTZ+) : LES NOUVEAUTES 2013

Depuis le 1er janvier 2013, les modalités d’octroi du Prêt à Taux Zéro + ont évolué. Rappelons que le PTZ+ est un emprunt immobilier accessible selon certaines conditions de ressources et destiné aux personnes souhaitant acquérir leur première résidence principale. Petite revue des évolutions avec In&Fi…

Parmi les nouveautés de ce PTZ+ version 2013, les plafonds de ressources que les bénéficiaires ne doivent pas dépasser ont été revus. Ainsi, par exemple, les ressources d’un couple avec 2 enfants devront être inférieures ou égales à 72 000 euros si cette résidence se situe à Paris (87 000 euros dans la version précédente du PTZ+), et 37 000 euros si cette résidence se situe en zone rurale (53 000 euros dans la version précédente du PTZ+).

Par ailleurs, le PTZ+ ne peut être attribué qu’à la condition qu’il serve à l’acquisition d’un logement neuf et que celui-ci respecte des critères de performance sur le plan énergétique.

Il existe cependant des situations où le PTZ+ pourra s’appliquer aux logements anciens. En effet, le PTZ+ peut financer une partie de l’achat d’un logement social ancien s’il est vendu par un bailleur social à ses occupants, ou aux gardiens d’immeuble qu’il emploie. À la différence des règles générales du PTZ+, aucune condition de performance énergétique n’est exigée dans ce cas. En revanche, le prix de vente du logement doit être inférieur de 35 % à l’évaluation faite par le service des domaines.

Précisons également que le PTZ+ ne peut en aucun cas financer la totalité d’une opération financière. Le montant du financement autorisé en PTZ+ est plafonné. Une limite qui dépendra de la zone géographique du bien et du nombre d’occupants du logement. En outre, le PTZ+ ne servira à financer qu’un pourcentage de ce montant plafonné. Là encore, le pourcentage varie selon la situation géographique. Il sera par exemple de 18 % en zone rurale  et de 33 % à Paris. Dans tous les cas, le PTZ+ est donc un emprunt qui sera complété par un autre crédit, tel qu’un prêt immobilier classique, un prêt conventionné, ou encore un prêt d’accession sociale (PAS).

N’oubliez pas : Les conseilleurs In&Fi Crédits, spécialistes des financements immobiliers, pourront vous guider vers la meilleure solution possible pour profiter de ces nouvelles dispositions du PTZ +.