Naissance de la FFIOB, label de formation pour les Intermédiaires en Opérations de Banque

La Fédération des Formateurs d’Intermédiaires en Opérations Bancaires (FFIOB) a été lancée le 22 octobre 2012. Créée à l’initiative des dirigeants de trois réseaux de courtage en crédits (Pascal Beuvelet d’In&Fi Crédits, Joël Boumendil d’ACE, Jérôme Robin de Vous Financer), d’un institut de formation (Michel Sister de Stradi Conseil) et présidée par Jacqueline Peyramaure, cette Fédération est ouverte à tous les organismes désireux de professionnaliser et réguler les formations destinées aux IOBSP (Intermédiaires en Opérations de Banque et en Services de Paiements).

En 2012 en France, la part de marché de l’intermédiation du crédit est estimée à 21 %. Ce pourcentage, en progression régulière, dispose d’une marge considérable, en témoignent les taux de pénétration du courtage de crédit de l’Italie, de l’Espagne et de l’Angleterre qui atteignent respectivement 40%, 50% et 65%.

Le métier de courtier, également appelé IOBSP (Intermédiaires en Opérations de Banque et en Services de Paiements) était jusqu’ici peu encadré. Cette profession ne répondait à aucune obligation de formation officielle, celle-ci s’obtenant principalement sur le terrain. Pour mieux protéger et servir les emprunteurs, une réglementation a récemment été mise en place, fixant le 4 avril 2012 par arrêté les dispositions d’un programme de formation. Par ailleurs, depuis le 15 janvier 2013, tous les IOBSP doivent être enregistrés au registre de l’ORIAS et ainsi prouver une capacité à exercer l’activité d’IOBSP.

Dans ce contexte de législation naissante, les dirigeants de trois des principaux réseaux de courtage en crédits (Pascal Beuvelet d’In&Fi Crédits, Joël Boumendil d’ACE, Jérôme Robin de Vous Financer) se sont associés avec Stradi Conseil, un institut de formation dirigé par Michel Sister, pour créer la FFIOB, afin d’encadrer les formations destinées aux courtiers. La création et l’animation de ces formations reposent sur les savoirs acquis dans les « Ecoles-Entreprises » de ces réseaux et sur l’expérience de Jacqueline Peyramaure à la Direction de Sygma Banque, où elle a noué de nombreuses relations professionnelles avec les IOBSP.

La FFIOB aura pour principaux objectifs de :

Représenter et défendre les intérêts des organismes de formation à destination des IOBSP Réguler et contrôler la qualité des formations Contribuer en permanence à la mise à niveau des formations Favoriser la création des Certificats de Qualification Professionnelle (CQP)

Précurseur dans le domaine de la formation, le groupe In&Fi Crédits a lancé en 2005 l’IFIB (l’Institut de Formation des Intermédiaires Bancaires). Initialement destiné aux collaborateurs d’In&Fi Crédits, cet institut, première école de formation dédiée aux IOBSP, s’est ouvert à partir de 2009 vers tous les courtiers du marché afin de leur assurer une formation de 150 heures couvrant l’ensemble des produits bancaires (crédit consommation et crédit trésorerie, regroupement de crédit, crédit immobilier et services de paiement). Aujourd’hui, plus de 400 personnes ont déjà reçu une formation auprès de l’IFIB.

Pascal Beuvelet, membre fondateur de la FFIOB et président du groupe BGI (maison mère de l’IFIB et d’In&Fi Crédits) se félicite : « La professionnalisation de notre métier, portée par la nouvelle législation, va accélérer son développement. L’activité de courtier correspond à un réel besoin de marché tant pour les emprunteurs à la recherche de la meilleure solution de financement, que pour les banques et les établissements de crédits, pour lesquels l’Intermédiation est désormais un des canaux majeurs d’acquisition d’une clientèle ciblée. Pierre angulaire de ce dispositif, la formation doit être conçue au plus près des besoins des marchés, c’est là toute l’ambition et le rôle de la FFIOB».