LE NIVEAU D’ENDETTEMENT DES MENAGES FRANCAIS

endettement menages francais 2013Qu’il s’agisse d’immobilier ou de consommation, les ménages français ont réduit leurs recours au crédit ces dernières années, notamment depuis la mise en place de la loi Lagarde. Cependant, d’une manière générale les français restent très largement endettés, avec un encours total des crédits qui représente plus de 80 % des revenus.

Fin septembre 2012, la Banque de France pointait l’encours de crédits des ménages français aux alentours de 1.133 milliards d’euros. Un chiffre stable par rapport à celui constaté trois mois plus tôt mais qui représente cependant une hausse de 2,5% sur un an. Ce montant des encours correspond à 81,9% des revenus disponibles. Bien qu’il montre une baisse légère par rapport au début de l’été 2012 (82,2%), ce chiffre illustre le fait que l’endettement français reste positionné à des niveaux historiquement élevés.

L’endettement des français n’a en fait jamais cessé de progresser depuis 15 ans. Au début des années 2000, le ratio mesurant les dettes par rapport aux revenus dépassait à peine les 50%. Juste avant les premiers signes de la crise financière, il s’élevait à 71% à la fin de 2007.

Un endettement aggravé par la hausse des prix immobiliers des 10 dernières années

A l’exception des deux dernières années, marquées par la crise du secteur, les prix immobiliers ont progressé 1,8 fois plus vite que les revenus depuis la fin des années 90. Une hausse qui a participé à l’accroissement du niveau d’endettement des français pour qui l’accès à la propriété se fait en grande majorité par la voie du crédit. Dans le même temps, le crédit étant devenu de moins en moins cher, les demandes d’emprunts ne cessaient d’augmenter. Depuis le début de l’année 2012, on assiste à un coup de frein plus ou moins brutal sur les demandes de crédits. Cette baisse qui s’explique par le climat d’incertitude économique et politique devrait donc participer à la diminution du taux d’endettement des ménages pour la première fois depuis 10 ans.