Garantie immobilière avec la caution bancaire ou mutuelle fonctionnaire

Garantie financière de plus en plus souvent demandée par les banques dans le cadre d’un crédit immobilier, la caution bancaire présente des particularités et des avantages qu’il convient de connaître.

 Une caution bancaire comment et pourquoi ?

 La caution bancaire est une sûreté qui garantit le remboursement d’un emprunt, notamment destiné à l’achat d’un logement, d’un terrain ou encore la réalisation de travaux. Son principe de fonctionnement relève de la mutualisation des risques : chaque souscripteur contribue à un fond commun qui servira à pallier les problèmes de remboursement des adhérents en cas de difficulté.

La demande de financement sera soumise à  l’organisme de caution qui donnera son accord  conjointement à celui du prêteur. La mise en place de cette garantie coûtera entre 1 et 2% du montant emprunté.

 Quels sont les avantages de la caution bancaire ?

 La caution bancaire est une garantie sous seing privée, entre l’emprunteur et la banque. Les autres formes de sûretés dites réelles, telles que l’hypothèque pour un crédit destiné à financer la construction ou le privilège de préteurs de denier pour les biens existants, réclament l’intervention du notaire pour leur inscription au registre des hypothèques. Cependant, des frais de mainlevée seront réclamés lorsqu’il s’agira de solder le prêt en cas de revente. En revanche, sans inscription de garantie réelle, certains organismes de caution remboursent dans le même temps  une partie des frais versés à l’origine, d’où un intérêt financier indéniable pour des emprunteurs destinés à revendre.

 La caution mutuelle fonctionnaire

Les fonctionnaires et assimilés sont, pour la grande majorité,  adhérants d’une mutuelle liée à leur statut et à leur ministère. Ces mutuelles, sous réserve d’un accord préalable avec certaines banques, garantissent les engagements de leurs adhérents sur leur crédit immobilier à des tarifs très compétitifs, ce qui permet souvent d’économiser plusieurs milliers d’euros sur le coût de la garantie.